Atroce mais vivant

SOMMAIRE



1/ Ma maladie invisible, mon enfer
2/ Tentative
3/ Tout perdre




1/ Ma maladie invisible, mon enfer

J’comprends pas
J’me force
et puis
J’me tue a leur dire a tous a leur faire comprendre que …
de toute façon ça sert a quoi ?
Si ça se voit pas aux examens
ça se voit pas ça a l’extérieur

Un diagnostique et tout s’arrête
ça fait 7 ans qu’on me dis que c’est dans ma tête
ça fait 7 ans de ma vie en moins et les médecin se passe cette même lettre
d’un spécialiste, un seul
mais y’en aurais toute une liste

J’les ai vu, j’les ai cru
Peuvent plus rien pour moi

Vous me comprenez pas ? c’est pas grave
J’demande pas grand chose
J’demande pas la lune, en fait j’crois que j’demande juste une pause

Parce que j’suis mal
Peut être que j’prends de votre temps j’prends d’votre vie, j’suis désolé
Mais jm’accroche a quoi moi ?

Tu sais ces idées
ça veut pas partir

J’me répété, je sais quj’me repete, mais bien sur que j’le sais
J’arrête pas de dire les même chose que …
J’sais pas ça tourne en rond

C’est comme mes angoisses
D’ailleurs moi j’fais rien, ça me tombe dessus

Tu sais très bien que j’joue un rôle
Que j’me déguise et j’affronte mais j’ai pas les épaules

J’en peut plus
J’te jure que j’en peut plus
J’aime pas le mort mais personne m’a jamais cru
Alors

Si j’deprime
J’ai pas choisis

Et puis j’veux plus d’vos conseils
Vos conseils, ceux qui m’poussent à dire
Que de toute façon ils sont tous pareil

Vous meprenez, pas j’voulais pas faire de mal
J’veux juste tout comme avant
J’me vois sans cesse au passé, c’est pas normal

Ma vie c’est faire semblant

Mais qui est ce qui parle la ?

Jsé même plus, j’sé même plus qui j’suis
J’me regarde dans la glace
Si j’te demande de prendre ma place tu t’enfuis

Je sais
Y’a encore peut etre des choses a vivre alors

Aujourd’hui

J’arrete , j’arrete d’être un autre, promis
Et puis j’les écouterai plus tanpis j’vais en payer l’prix

J’te jure que la maladie m’a pas tout voler

J’suis pret,
Mais qu’est ce que j’ai a perdre ?
Dites moi,
Qu’est ce que j’ai a perdre ?
Y’aura pas foule pour ma cause hein
Rien n’est sur, moi j’vous promet rien
C’est pas sur que j’arrive a quelque chose …
Mais j’aurais essayé

Parceque la c’est vide, c’est tellement vide

J’ai gardé
Tout ski m’fesait vibrer
Et puis j’ai virer l’reste

Sans sentiment
Et je sais que cette folie c’est un test

J’accepte le jeu
Parceque j’ai pas le choix
Tout cette horreur j’la vis ? j’ais pas trouvé mieux

Mais moi Jusqu’au dernier souffle
J’aurais été là

2/ Tout perdre

L’idée de mon enterrement était proche
Vidées entierement sont mes poches
Le combat ultime se rapproche
Puisque j’ai loupé ma vie et son coche

J’ai passé 2015 à contester mes ailes
J’ai passé 2015 à la frontiere du réel
Le 28 juillet m’a ouvert le ciel
J’en ai crier de toutes mes voyelles

2016 avec cette pente a monter
Le traumatisme ne passe pas il est bien implanté
Le suicidee n’a jamais été pour moi qu’un plan B
Quand le prix a payer commence a trop flamber

Va dire a tout ces hypocrites qui m’ont laché
Qu’ils sont partis un peu trop vite et se sont fait flasher
La maladie est un radar
Saches que dans les éclats de veangeance il n’y a pas d’art

J’en ai perdu du monde et j’en ai perdu la foi
A quoi ca sert d’avoir la main sur un coeur en bois
Ces souvenir m’entourent et se figent
La verité c’est que la verité est un vertige

Et le vide t’aspire comme un aimant
Jusqu’a te faire dire que c’est ton élément
J’ai bien sentis que j’ai perdu tous mes sentiments
Mal a l’aise face a la vie comme un innocent qui ment

Maman ou est tu ? maman reponds moi
Maman ne repond plus, maman est dans le comma
Maman ne repire plus mais n’a pas perdue sa beauté
Je la vois en face de moi elle est juste de l’autre coté

Ont est juste separé par une vitre
Teinté je vais crier au scandale si Dieu est l’arbitre
Est ce que le hazard est un jeu ? est ce que la vie est un titre ?
J’ai noyer la question j’en aurais pleurer des litres

J’ai perdu humour, amour et billet de retour
Leve toi et marche par les temps qui courrent
J’ai appris la resistance, elegance de mon parcours
Peut être que l’existance n’est qu’un detour

J’ai perdu le contact et le nord, j’ai perdu confiance
J’ai perdu mon tact alors oui j’ai perdu patience
Tout perdre et tout perdure, perdre juqu’à ton air pur
Juqu’a perdre mes écrits, mon esprit et son ouverture

Perdre la tour de controle, ta main sur mon epaule
J’ai perdu mon centre et puis j’ai perdu les pôles
J’ai perdu du temps a chaque crise de sens
Et j’ai perdu du sang a chaque prise de son

Depuis l’adolescence je perds de l’equilibre et de l’essence
Et je perds mes rivaux tombés dans l’obsolescence
Tout perdre jusqu’a la connaissance jusqu’a la rennaissance
Faire le chemin en sens inverse jusqu’a la naissance

3/ Tentative

Ne pas se laisser prendre par une hésitation
J’aborde le precipice en pleine precipitation
Sans reflechir à l’action, j’escalade la barrière
Je n’entends même plus la voix qui me disait ” marche arrière ”

Une dernière inspiration pour cerner les lieu
Une dernière respiration pour fermer les yeux
Tu l’avais promis hier, partir sans explication
Fais ta dernière prière, c’est ta date d’expiration

Peut être que les anges m’ont simplement doté
De ce purgatoire, l’histoire finira du bon coté
Ma vie ne defile plus dans tout les sens
C’est vrai qu’aller vers l’inconnu c’est un peu perdre connaissance

38 kilos de poids et la gravité est a defier
Je ne ressens même plus le sol sous mes pieds
Avec la tête la première comme un élan
Il est 18h16 et puis… néant

Je ferais echouer cette tentative et les suivantes
Car ma mission est de garder la tienne vivante
Ni enfer ni paradis
Un ange m’a dit
Un ange m’a dit

Je ferais echouer cette tentative et les suivantes
Car ma mission est de garder la tienne vivante
Ni enfer ni paradis
Un ange m’a dit
Un ange m’a dit

J’entends les ambulances et des presences se hater
Tout autour de moi, ” y’a un film d’horreur a gratter ”
J’suis finalement retombé sur mes pattes, un salto artistique
Mon dernier geste comme un crachat sur vos statistiques

Police, pompiers, ambulances, mon adresse
Tou va bien, l’individus ressemble à un puzzle de mille pieces
Transporté aux urgences du lieu du drame jusqu’a la morphine
Parceque la frontiere vie et mort est encore fine

Corps abondamment taché, coup du sort enragé
La faucheuse est bien cachée, le pronostique est engagé
Il a encore des choses à dire bloqués dans la tranchée
Et alors entre eux les dieux ont finis par trancher

Aller d’etablissement en etablissement avec un état glissant
Vers l’horreur, tous les supplices d’un bon retablissement
Tout ce temps ataché a une question et je sais qu’elle
Restera sans reponse même si je renonce à mes sequelles

Je ferais echouer cette tentative et les suivantes
Car ma mission est de garder la tienne vivante
Ni enfer ni paradis
Un ange m’a dit
Un ange m’a dit

Je ferais echouer cette tentative et les suivantes
Car ma mission est de garder la tienne vivante
Ni enfer ni paradis
Un ange m’a dit
Un ange m’a dit

Un decompte à rendre, une eternité à attendre
Ma main attends la votre, une eternité à la tendre
Tu connais la chanson, tu sais qu’il faudra vite l’apprendre
Ton credit : une minute de repis, il faudra vite la prendre

6 mois plus tard retour à la maison
Episode huit cinqueme saison, le retour à la raison
La saga continue, juste apres la pose
Le spectateur impose et dispose, il n’a pas eu sa dose

Un ange gardien à la mise en scene
J’me vide j’en saigne quand ont me parle de ma vie ancienne
Mon destin est une boussole, mon vecu est une fable
Mais dis moi qui croit encore au hazard après l’inpensable ?

Aujourd’hui toujours pas stable, retourné par mes trippes
J’ai eu tellement chaud que j’ai crus aovir une grippe
Traverser par les courrants et même percé dans mes voile
Je suis un berger mourrant qui vient remercier son étoile

Je ferais echouer cette tentative et les suivantes
Car ma mission est de garder la tienne vivante
Ni enfer ni paradis
Un ange m’a dit
Un ange m’a dit

Je ferais echouer cette tentative et les suivantes
Car ma mission est de garder la tienne vivante
Ni enfer ni paradis
Un ange m’a dit
Un ange m’a dit

 

Advertisements